Stora Enso augmente la production d’éléments préfabriqués pour les besoins de la construction urbaine et les exportations

Stora Enso augmente la production d’éléments préfabriqués pour les besoins de la construction urbaine et les exportations

Stora Enso lance en Finlande la production du bois lamifié LVL (Laminated Veneer Lumber). Une nouvelle chaîne de production d’éléments préfabriqués en bois obtenus par déroulage sera mise en marche dans le deuxième quart de l’année 2016 à la place de l’ancienne machine à papier de l’usine de Varkaus. L’objectif de cette société est de compléter sa gamme actuelle de produits affectée au bois scié et au bois lamellé-croisé par la fabrication d’un produit de bois reconstitué connu et utilisé à l’échelle mondiale qui convient à divers usages dans le domaine de la construction.

jari suominen

- Le panneau LVL est bien adapté à divers projets de construction, entre autres aux maisons individuelles et aux grands immeubles à plusieurs niveaux. Des produits en lamibois peuvent être utilisés avec les produits basés sur le bois scié et le bois lamellé-croisé, dit Jari Suominen, directeur de la division Wood Products chez Stora Enso.

La capacité annuelle estimée de cette chaîne de production sera de 100 000 mètres cubes de lamibois. Le début de la production est prévu pour l’année 2016. On estime que cet investissement produira un chiffre d’affaires annuel de plus 50 millions d’euros lorsque la chaîne de production aura atteint son  volume complet.

- Cet investissement et cette innovation améliorent notre position de fournisseur mondial d’éléments préfabriqués de haute qualité. Les nouveaux produits complètent nos produits CLT existants dans des structures où les éléments seront revêtus. Nous élargissons en même temps notre gamme de produits et consolidons notre position comme producteur d’éléments préfabriqués.

Pour M. Suominen, cet investissement fait partie de l’évolution de Stora Enso vers une société concentrée sur le client qui emploie des matériaux renouvelables. - Il nous permettra de répondre à la demande croissante de construction urbaine, de servir de nouvelles zones géographiques et de nouveaux marchés ainsi que d’offrir à nos clients une gamme de produits en bois plus étendue.

Selon M. Suominen, cet investissement s’explique par la forte croyance dans le bois comme matériau de construction de l’avenir. Le bois est une option énergétiquement efficace et renouvelable qui possède un bilan carbone neutre. - Les produits de transformation du bois joueront un rôle clé dans notre gamme de produits future. Compte tenu de la croissance démographique mondiale et de la diminution des ressources naturelles non renouvelables, le bois offre une option responsable aux besoins de l’industrie du Bâtiment.

La majeure partie à l’exportation

M. Suominen rappelle que la technique de déroulage utilisée dans la fabrication de ce produit est employé depuis plusieurs décennies, mais la recherche-développement effectuée chez Stora Enso permet de fabriquer des éléments en bois lamifié avec un bon rapport efficacité-coût. - Ce produit est destiné pour le marché finlandais, mais la majeure partie de la production sera exportée. Le bois lamifié fabriqué à Varkaus est un bon complément pour le bois lamellé-collé autrichien et un excellent ajout dans la gamme existante de produits de construction de Stora Enso.

- Le produit final pourra être fait sur mesure selon les besoins du client à l’aide de notre système de commande de la production assisté par ordinateur. Proportionnellement à son poids, le bois lamifié est un produit plus résistant que l’acier, dit M. Suominen.

Le bois lamifié sera fabriqué à Varkaus où des installations existent déjà pour une chaîne de production. Après le lancement des activités, l’usine employera directement environ 80 personnes dans la région de Varkaus. L’effet global sur l’emploi sera d’environ 150 personnes dans cette région. Outre les établissements, l’infrastructure industrielle environnante déjà existante sera mise au profit dans la production.  

- Un avantage considérable pourra également être tiré de l’acquisition et de l’exploitation efficace du bois conjointement avec l’usine de carton qui sera ouvert à Varkaus en automne 2015. Les matières premières de cette chaîne de production du bois lamifié seront le sapin et le bouleau. Nous pourrons également utiliser les troncs dont les dimensions ont rendu leur exploitation impossible jusqu’à maintenant, dit M. Suominen.

 

Artikkelipalvelu Markku Laukkanen