Une croissance du marché des ponts en bois est recherchée en Finlande par la voie de la certification de type

Une croissance du marché des ponts en bois est recherchée en Finlande par la voie de la certification de type

Une certification de type a été accordée par les autorités à un pont pour circulation légère et à un pont routier fabriqués en lamibois par la société Versowood Oy, le premier fabricant finlandais de ponts en bois. M. Ville Kopra, directeur général, est satisfait du résultat final du processus de certification s’étendant sur plusieurs années et estime que cette certification ouvre de nouveaux marchés pour la construction de ponts en bois.

- J’espère que cette décision réduira les préjugés que les gens ont vis-à-vis des ponts en bois. Les clients pourront maintenant avoir confiance dans la bonne conception et le fonctionnement technique de ces ponts.

Versowood Oy rassemble son savoir-faire en matière de bois lamellé-croisé et de construction de ponts en bois et vise les commercialisera à l’avenir dans le secteur communal et pour la rénovation de l’infrastructure. M. Kopra énumère les avantages des ponts types : le client pourra se familiariser à l’avance avec le pont type et ses caractéristiques et demander une subvention de l’Etat pour sa construction. Le pont sera construit prêt au montage à l’usine et une solution de pont tout prêt permettra de diminuer considérablement les frais de conception.

Le bois est une ressource naturelle renouvelable éco-efficace. C’est un matériau finlandais qui fixe le carbone et diminue les émissions à effet de serre. Les structures en bois sont rapides à monter et faciles à usiner. Des moules ne sont pas nécessaires dans la construction du pont. La bonne protection assure que le pont durera des siècles. Après l’emploi, le pont pourra être recyclé.

Le pont auquel la certification de type technique a été accordée et qui satisfait à l’Eurocode est un pont en poutres de lamellé-collé latéralement tendu, avec une portée d’une largeur de 4 à 9 mètres et d’une longueur de 6 à  32 mètres, à des divisions de deux mètres.  Les ponts sont livrés prêts au montage, souvent même les garde-corps sont fixés d’avance.

-  Si une municipalité désire ranimer l’infrastructure et l’image urbaine, un pont local en bois est un bon moyen pour le faire, dit M. Kopra.

Prolongation pour l’emploi des agents protectifs 

M. Kopra pense que les ponts en bois massif lamellé-collé sont durables et résistants au feu. - La rapidité de la construction en bois est mise en évidence dans ces ponts types. Le client construit les fondations pour le pont et nous livrons le pont type sur le chantier. L’idée selon laquelle les frais d’entretien d’un pont en bois sont plus élevés que ceux d’un pont ordinaire est erronée. Les frais d’investissement et d’entretien du pont et sa durée de vie devront être étudiés en procédant à une comparaison des cycles de vie.

Il est possible d’améliorer la longévité du bois dans les ponts à l’aide de l’imprégnation au sel et de la créosote, qui est menacée d’interdiction par des actes juridiques de l’UE en 2018. - Une prolongation est nécessaire, car la contrainte environnementale de la créosote est en réalité faible. Le bois protégé de la manière actuelle résiste bien au vent, au soleil et aux insectes nuisibles et il supporte les conditions dures des déserts. Il est important de veiller à notre intérêt paneuropéen et demander une prolongation à l’emploi des agents protectifs, dit M. Kopra.

La peinture et un revêtement en planches séparé facile à remplacer permettent d’améliorer la protection des ponts contre les rayons ultraviolets. - Afin de combattre tous les préjugés relatifs à l’entretien des ponts en bois, nous avons l’intention de vendre des paquets de service de maintien en plus de la fourniture du pont. Ce sera pour nous un moyen de prendre la responsabilité de la longévité du pont. La construction des ponts future englobera l’entretien et le maintien, dit M. Kopra.

Le bois inclus dans les marchés publics

A l’avis de M. Kopra, le bois devrait être admis parmi les matériaux des marchés publics au lieu d’en être exclu, comme c’est le cas actuellement. - Des investissements qui augmentent la demande sont maintenant nécessaires. Ce n’est pas la compétitivité qui est le problème des ponts en bois, mais l’attitude des clients. Il est également bon de savoir si le caractère écologique, la rapidité de montage et l’aspect visuel des ponts en bois doivent leur apporter une plus-value ou non.

M. Kopra pense que le secteur public devrait prendre en considération dans ses acquisitions non seulement le prix, mais également le caractère écologique, la renouvelabilité, la production locale et la faiblesse des émissions. - Il serait important de les inscrire dans les critères de la législation relative aux marchés publics qui est en cours de préparation. Une préférence est donnée au bois dans les marchés publics dans de nombreux pays européens. C’est un moyen pour veiller aux intérêts liés à la production de produits de bois et ne signifie pas une confrontation par rapport à d’autres matériaux, dit M. Kopra.

Changement d’attitude

Selon M. Kopra, la Suède et la Norvège sont de bons exemples de pays qui recherchent, également dans la construction des ponts, des avantages macroéconomiques et mettent l’accent sur le caractère local, ce qui renforce l’économie nationale.                    

-  Nous aurons une excellente possibilité d’adopter des ponts en bois dans la construction de l’infrastructure routière, lorsqu’une grande rénovation du réseau routier du second degré deviendra d’actualité en Finlande.

- En Norvège, par exemple il y a un projet de construction d’un pont ferroviaire en bois lamellé-collé de 1200 mètres cubes. Chez nous, les attitudes devront changer d’abord. Il y a lieu de réaliser des projets, d’acquérir davantage d’expérience et de voir le monde à travers des « lunettes de bois » dans le pays du bois, étant donné que tout le monde admet les avantages de la construction en bois.  

Versowood a livré un pont en bois d’une longueur de 200 mètres près d’un centre commercial situé à Kalmar, Suède. - Nous avons trouvé des possibilités d’exportation en Russie pour construire tant des ponts dans les régions proches de la Finlande que des halls sportifs en bois lamellé-collé. Nous avons livré à Moscou un hall de tennis en bois lamellé-collé et nous sommes certains que le ministère des sports local a l’intention de faire construire davantage de halls sportifs.

 

Artikkelipalvelu Markku Laukkanen